Station d’expérimentation de la filière fruits et légumes en Nouvelle Aquitaine

Rapports FranceAgriMer et région Nouvelle Aquitaine

Améliorer les techniques culturales en aubergine hors sol

aubergine plantes 150 sur 150Dans les cultures hors sol comme dans les cultures en sol, quelques problèmes ponctuels mais importants de marquage superficiel des fruits en post récolte sont notés,  dépréciant la récolte et pouvant être source de litiges commerciaux. La bibliographie attribue ces problèmes de « pressure spot » à une fragilité de l’épiderme du fruit dû à un engorgement de cellules.  Il nous faut rechercher d’autres moyens d’action sur le climat de la serre ou sur la conduite de la culture. En 2018, trois essais sont été menés sur la conduite de l'irrigation, l'étude du renforcement de la conductivité des solutions nutritives, l'intérêt d'un effeuillage régulier au niveau du comportement des plantes et l'influence sur la qualité du fruit.
Le rapport technique complet est téléchargeable par les adhérents.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Affiner les itinéraires techniques en aubergine et poivron

aubergineL’aubergine est une espèce importante sur la région du confluent en Lot et Garonne avec des producteurs spécialisés, une structure commerciale reconnue sur le marché avec une production avoisinant les 3500 tonnes. La culture hors sol se développe mais en culture à froid ou anti-gel sur des créneaux semi-précoce. Avec le climat assez particulier de la région Sud-Ouest, nous rencontrons parfois des phénomènes de marquage des fruits en post-récolte. Nous cherchons des techniques pour limiter ces phénomènes et pour optimiser la conduite des cultures en termes d’intrants et de coût économique et environnemental.

Lire la suite

Développement de la production intégrée

De nombreux travaux en protection biologique intégrée des cultures maraichères ont été réalisés notamment sur la tomate. Les cultures concernées par cette action (fraises et aubergines) ont des modes de production éloignés de celui de la tomate (consignes climatiques plus basses,…) et des ravageurs différents. De ce fait des travaux spécifiques concernant la protection biologique intégrée sur fraises et aubergines sont nécessaires afin de répondre aux attentes des producteurs, de la distribution et des consommateurs.

La note de synthèse est en accès libre

L'article scientifique est en accès libre

Le rapport de réalisation est téléchargeable par les adhérents

invenio paralax 3

logo invenio blanc

MIN de Brienne
110 Quai de Paludate

33800 Bordeaux

Tél : 05 33 89 10 20