Station d’expérimentation de la filière fruits et légumes en Nouvelle Aquitaine

Rapports FranceAgriMer et région Nouvelle Aquitaine

Définir une approche globale de la protection phytosanitaire en aspergeraie

Le développement de la production d’asperge est limité dans certains territoires à cause d’attaques importantes de ravageurs du sol (taupins et myriapodes). A la récolte, les dégâts (morsures et piqûres) peuvent concerner jusqu’à 80% de la récolte. Il n'y a pas de substances actives autorisées pour l'usage. Des solutions alternatives doivent être recherchées pour maintenir et développer les aspergeraies dans les zones concernées.
La note de synthèse est en accès libre

Fichiers:
Datelundi 16 juillet 2018 18:02
Taille du fichier 326.22 KB
Téléchargement 361

Le rapport de réalisation est téléchargeable par les adhérents 

Protéger l’aspergeraie de ces différents bio-agresseurs - note de synthèse

Le développement de la production d’asperge est limité dans certains territoires à cause d’attaques importantes de ravageurs du sol (taupins et myriapodes). A la récolte, les dégâts (morsures et piqûres) peuvent concerner jusqu’à 80% de la récolte. Il n'y a pas de substances actives autorisées pour l'usage. Des solutions alternatives doivent être recherchées pour maintenir et développer les aspergeraies dans les zones concernées.
L’enjeu pour le producteur est donc de protéger l’aspergeraie de ces différents bio-agresseurs tout au long de son cycle pour assurer les récoltes et la pérennité de la plantation.

La note de synthèse est en accès libre 

Le rapport de réalisation est téléchargeable par les adhérents 

Gestion des adventices en cultures de légumes de plein champ

Les retraits et restrictions sur les molécules herbicides utilisées sur les cultures de légumes de plein champ font peser une incertitude sur la durabilité de ces productions dans la région faute de pouvoir maitriser les adventices. La problématique est différente entre l’asperge, qui est une plante pérenne, et la carotte, qui entre dans une rotation culturale. Malgré tout, le spectre des adventices présentes est proche et, sous réserve de sélectivité, les solutions trouvées pour une culture pourraient correspondre à l’autre.

L’action comporte trois axes :  l’évaluation de nouvelles molécules herbicides, au niveau de leur sélectivité et de leur efficacité,  l’optimisation des conditions d’application, la préparation de futures expérimentations sur les méthodes agronomiques de gestion des adventices à partir de l’adaptation d’un modèle FlorSys.

La note de synthèse est en accès public 

Le rapport de réalisation est téléchargeable par les adhérents 

 

invenio paralax 3

logo invenio blanc

MIN de Brienne
110 Quai de Paludate

33800 Bordeaux

Tél : 05 33 89 10 20